Cave coopérative - Les Vignerons Oléronnais

Portraits de vignerons Oléronnais

Portraits de vignerons Oléronnais. De tout temps, il y a eu du vin sur l’Ile d’Oléron. Au 13ème siècle, sous le régime de la Couronne d’Angleterre, l’île d’Oléron avait un vignoble très réputé où les anglais faisaient leurs achats. Comme dans toute la France, au 19ème siècle, l’île d’Oléron a été victime de la plus grande maladie de la viticulture, le Phylloxera. Cette période a marqué le début d’une grande vague d’arrachage et de campagnes de plantations de nouveaux cépages. Cependant ceux-ci étant moins nobles et de moins bonne qualité, les vins de l’île d’Oléron ont perdu de leur notoriété. Le vignoble oléronnais s’est donc spécialisé dans un cépage: l’Ugni-Blanc, cépage servant à faire en priorité du Cognac. Depuis les années 70, suite aux chocs pétroliers ainsi qu’à la diminution du taux légal d’alcoolémie une crise progressive du Cognac est apparue. Cette crise a eu pour conséquence, une grande vague d’arrachage anéantissant une grande partie du vignoble Oléronnais. Aujourd’hui, grâce à son microclimat exceptionnel qui offre de nombreuses heures d’ensoleillement, l’ile d’Oléron renoue avec ses origines. Vous pouvez ainsi à nouveau trouver à Oléron du vin blanc, vin rosé, vin rouge, bénéficiant de l’appellation Vin de Pays Charentais de l’Ile d’Oléron.

  • Les plus populaires
    
    WordPress Video Lightbox Plugin